Mise à jour de la BD d’un ERP

mise à jour bd solution erp

L’implantation d’une solution ERP dans une entreprise demande un certain entretien. Pour garantir la performance du système et accéder aux dernières fonctionnalités, la solution doit être mise à jour régulièrement. Même si le progiciel (votre solution ERP) semble bien structuré, une mise à niveau corrective ou évolutive doit être exécutée avec minutie. Ceci permettra de déterminer les impacts et pallier les possibles risques. Voici les étapes essentielles à une bonne mise à jour de la base de données de votre solution ERP.

 

1 — Avant la mise à jour de la base de données de votre solution ERP

Comme dans toute mise à jour, il est nécessaire de prendre des précautions pour que tout se déroule dans l’ordre. Ces étapes préliminaires permettent aussi de réduire les risques associés aux erreurs possibles en cours de route.

 

Le premier réflexe à avoir, avant de mettre à niveau son progiciel, est de tester les compatibilités. Il faut nous assurer que la base de données et ses applications sont compatibles avec la nouvelle version. Pour ce faire, une revue de la documentation de la conception logicielle est nécessaire.

Ensuite, il faut analyser et défricher la mise à jour et ses améliorations. Est-elle stable ? Prend-elle en charge les plateformes déjà installées ? Quels sont ses prérequis en matière de logiciels, interlogiciels, matériels, applications, systèmes d’exploitation, etc. ?

 

Les réponses à ces questions vous permettront de savoir si vous avez les bons outils pour la mise à jour de la base de données de votre solution ERP. Lorsque c’est le cas, vous pouvez créer une copie de l’instance qui gère la base de données. N’oubliez pas d’y inclure l’intégralité du volume de stockage. Cette sauvegarde permettra d’effectuer une restauration, si cela s’avère nécessaire.

 

L’étape suivante consiste à développer un plan de tests à effectuer sur l’ensemble des fonctions de votre progiciel. Cette action permettra de vérifier que les données ne sont pas altérées et de poser un diagnostic, dans le cas contraire. L’objectif est de s’assurer que les produits continuent de fonctionner et qu’ils sont bien configurés.

 

2 — Faire preuve de gros bon sens

Ce n’est un secret pour personne : l’évolution technologique est rapide et mène à des versions de produits obsolètes en peu de temps. Une mise à niveau est donc régulièrement être faite pour garder un système flexible et efficace. Aucune entreprise ne veut d’une plateforme vieillissante et dépassée.

 

La mise à jour de la base de données de votre progiciel est évidemment un facteur clé, mais il y a plus. La synchronisation des couches basses se contrôle difficilement. La mise à niveau d’un seul élément peut perturber les autres. C’est donc plus qu’important de bien évaluer les risques en établissant une stratégie de mise à niveau sans failles.

 

Dans celui-ci, vous devez établir un plan de communication. Signalez à vos employés et collaborateurs les apports de votre nouveau système ainsi que l’estimation du temps requis pour s’y adapter. Afin de les motiver, explicitez les bénéfices immédiats qu’ils en tireront, comme les gains de temps et d’efficacité.

 

Il n’est pas rare de faire appel à une firme externe comme PlanAxion pour effectuer une telle mise à niveau. Une expertise sérieuse et fiable permet de déterminer les besoins réels afin de proposer des améliorations nécessaires seulement. Cette façon de faire permet aux entreprises d’obtenir une solution qui tient compte autant de leurs besoins que de leur budget.

 

La mise à jour de la base de données d’une solution ERP de manière ponctuelle est primordiale. Bénéficier d’un soutien externe par des experts du domaine permet d’éviter les mauvaises surprises et de travailler avec un progiciel adapté et efficace.

 

3 — Optimiser son investissement

On ne se le cachera pas, les outils technologiques utilisés par les entreprises représentent un coût considérable. Il faut donc être en mesure d’évaluer et de maximiser l’investissement !

 

Oracle a bien compris ce besoin de ses clients. La compagnie invite les utilisateurs des structures On Premise à franchir le pas vers l’infonuagique. De cette façon, Oracle prend en charge une partie de la maintenance des logiciels avec un ERP nouvelle génération. L’implantation des mises à jour est ainsi simplifiée.

 

Fait important lors des mises à niveau : il ne faut pas chercher à les contourner. On évite ainsi de dénaturer l’application, qui ne se mettrait plus à jour efficacement dans le cas échéant. Une mise à jour consolide et facilite l’exploitation d’une structure et lui permet une cohérence et une homogénéité par rapport à l’intégralité du système.

 

Une mise à jour ponctuelle mais non systématique, de la base de données de votre solution ERP facilite un meilleur retour sur investissement. Elle en optimise aussi la sécurité. Contactez l’équipe de PlanAxion pour obtenir un avis sur votre solution. Je vous invite aussi à lire l’article rédigé par mon collègue Pierre Beaudry sur l’élimination des incertitudes liées à un projet. Ce texte, fort intéressant, est un excellent complément à l’article que vous venez de lire.